Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

FR    ES

Cristián Soto

Cristian Soto est né à Talca (Chili). Diplômé de la formation supérieure d’Art Dramatique de l’Université Catholique du Chili et titulaire d’un Master d’Arts, mention Arts de la Scène, de l’Université Paris 8-Vincennes-Saint-Denis, il poursuit ensuite sa carrière en France.

Cristián Soto commence son parcours en tant que comédien sous la direction de trois grands metteurs en scène du théâtre chilien: Fernando González , Andrés Pérez  et Ramón Griffero.

En 1998, son texte Nemesio Pelao, qu’est-ce qu’il t’est arrivé? Obtient le premier Prix du concours de dramaturgie de Valparaíso. La pièce est mise en scène par Andrés Pérez et vaut à l’auteur une nomination au Prix APES (Association des journalistes du monde du spectacle) dans la catégorie Révélation Théâtrale. 

En 2002, Cristián Soto écrit et met en scène Santiago High Tech au Théâtre Galpón 7. Cette pièce sera présentée quelques années après, dans le cadre des rencontres Corps de textes, mis en espace par Paul Desveaux à la Scène Nationale de Petit-Quevilly / Mont-Saint-Aignan, dans une mise en lecture de Galin Stoev au Théâtre de Liège et à La Roche-sur-Yon, Théâtre le Grand R, ainsi qu’au Centre culturel GAM à Santiago du Chili avec une mise en scène de Francisco Krebs et Fernando Ocampo. Ce texte a été sélectionné par la Commission Bicentenaire, Présidence de la République pour faire partie de L’Anthologie : Un Siècle de Dramaturgie Chilienne 1910 – 2010, dans le cadre de la célébration des 200 ans de l’Indépendance du Chili  (1810 – 2010). 

En 2004, il écrit et crée la pièce La María Cochina Traitée en Libre Echange, dont la première est donnée dans l’Amphithéâtre du Musée National des Beaux-Arts de Santiago du Chili, au Festival Teatro a Mil puis en tournée à travers le Chili. Grâce à cette pièce Cristián Soto est nominé en tant que Meilleur Auteur Dramatique dans le cadre du Prix national chilien Altazor.

En France, son projet est parrainé par le Centre de recherche d’auteurs contemporains, Montévidéo-Marseille. Sa pièce Santiago High Tech est mise en espace dans le cadre du Festival d’écritures contemporaines Montévidéo-Marseille / Actoral 5, dont le directeur artistique est Hubert Colas.

Son texte Animaux Carnivores a fait l’objet de nombreuses résidences au Centre Montévideo, à la Maison de l’Amérique Latine à Paris dans le cadre du Festival Don Quijote, et mis en espace au Théâtre Moderne de Breslavie, en Pologne et au Théâtre de la Place, à Liège.

En février 2010, Cristián Soto joue dans la pièce Un Tramway, d’après Un Tramway nommé Désirmise en scène par Krzysztof Warlikowski où il partage la scène avec Isabelle Huppert. Le texte français est de Wajdi Mouawad. Après deux mois de représentations au Théâtre de l’Odéon à Paris, le spectacle part en tournée à Varsovie, Athènes, Berlin, Luxembourg, Grenoble, Amsterdam, Genève, La Haye et Adélaïde.

En 2011, David Bobee invite Cristián Soto à écrire le texte This is the end pour le spectacle de fin d’études de la 23ème promotion du Centre National des Arts du Cirque (CNAC) de Châlons-en-Champagne. Ce spectacle est présenté à l’espace Chapiteaux à la Villette et part pour une tournée internationale. L’auteur présente son texte lors de la célébration du 50ème anniversaire de la Journée Mondiale du Théâtre à l’Unesco, Paris. Cet événement est organisé par l’Institut International du Théâtre – ITI.

En 2013, Séisme, une nouvelle création du dramaturge, est représentée au Théâtre Le Grand T, à Nantes.

En 2016, Opération Belvédère, texte de Gilles Chovet et musique de Romain Didier, est mise en scéne par Cristián Soto avec les élèves du Conservatoire de Saint-Nazaire, puis joué au Théâtre Scène-Nationale de la ville. 

En 2017, la Cie. Zumaya Verde réalise sa dernière création, Rosa un portrait d’Amérique Latine qui est présentée à la Cour des 3 Coquins – Scène Vivante, Clermont-Ferrand, dans une mise en scène de l’auteur. 2018, le spectacle fait partie du Festival Magdalena Projet. Théâtre HochX. Munich.

Photo : Florencia Cano Lanza

Photos : Violette Graveline

Photo : Florencia Cano Lanza

Web copyright : Cristián Soto