Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

FR    ES

This is the end

Dramaturgiste et texte Cristián Soto

Mise en Piste David Bobee - Cie. Rictus

En 2011, David Bobee invite Cristián Soto à écrire le texte This is the end pour le spectacle de fin d’étude de la 23° promotion du Centre National des Arts du Cirque (CNAC) de Châlons-en-Champagne. Il l’écrit en résidence avec la Cie Rictus à La Brèche, Pôle National des Arts du Cirque (Cherbourg-Octeville) et au CNAC.

Douze jeunes de nationalités multiples (France, Suède, Finlande, Brésil, Cambodge, Palestine…) répètent chaque jour dans la conscience et l’émotion d’être en fin de formation. Cristián Soto est présent à leurs côtés pendant deux mois. Il s’immerge complètement dans le processus de travail de leur grammaire circassienne. Frappé immédiatement par la force des corps, en lutte permanente contre le risque d’accident, de contusion et de faille,  il comprend que le maintien du corps en conditions optimales est une clé nécessaire pour les bonds et les vols.

Ces corps doivent en effet résister aux lois de la gravité, aussi bien depuis le haut que le bas. Il comprend que dans cette grammaire, le corps est envisagé dans sa dimension technique de création et que les acrobates apprennent à contrôler leurs émotions pour éviter la chute.

L’auteur a par ailleurs, la sensation d’assister à la mise en commun d’un vertige constant partagé par des jeunes venant de partout dans le monde. Soto note en effet que s’exprimant tantôt en Français, tantôt dans leur langue d’origine, ils partagent avant tout leurs incertitudes sur l’avenir et leurs difficultés à vivre dans l’instant présent. Il est saisi par l’idée que ce qui les lie est avant tout la peur de tomber le jour suivant. De cette expérience d’observation de l’univers constant de danger des sauts, vols et chutes, naît une écriture de l’abyme marquée par l’image de la chute libre. 

Mise en piste : David Bobee

Dramaturgiste : Cristián Soto

Assistante metteur en scène : Sophie Colleu

Création lumière : Stéphane Babi Aubert

Création lumière : 

Stéphane Babi Aubert

Création son : Jean-Noël Françoise

Création son : 

Jean-Noël Françoise

Création & régie vidéo : Julie Pareau

Création & régie vidéo : 

Julie Pareau

Conception et construction du décor

avec l’atelier et le service technique du Cnac :

Conception et construction du décor avec l’atelier et le service technique du Cnac :

Salem Ben Belkacem

Régisseur général-Chef monteur :

Julien Mugica

Régisseur lumière :

Audrey Quesnel

Régisseur son :

Grégory Adoir

Régisseur vidéo :

Vincent Griffaut

Régisseur plateau :

Jacques Girier 

Remerciements à :

Stéphanie Brault et Thomas Ferrand

Stéphanie Brault 

et Thomas Ferrand

Interprété par :

Lucas Bergandi (fil), Clément Dazin (jonglerie), Rafael De Paula Guimaraes (mât chinois), Kasper Holm (sangles), Asthar Muallem (tissus), Vivi Roiha (corde lisse), Thomas Vey (monocycle), Sopheak Houn (portés acrobatiques – porteur), Sara Roun (portés acrobatiques- voltigeur), Rémi Fardel (bascule coréenne), Jérôme Hugo (bascule coréenne), Amaia Valle (bascule coréenne)

Parc la Villette.

 

Paris, 2012.

 

Production Centre national des arts du cirque – Cnac / Rictus (le Théâtre de Caen et la brèche, Pôle national des arts du cirque, soutiennent Rictus pour la production de ce spectacle). 

This is the end

(2012)

This is the end

(2012)

Texte et mise en espace Cristián Soto

Texte et mise en espace

Cristián Soto

« Tant d’images retenues dans mes rétines, celles gardées dans ma mémoire. Je cherche dans ces images les souvenirs, ceux qui me permettront de comprendre le pourquoi de cette destruction… »

A l’occasion du 50e anniversaire de la Journée Mondiale du Théâtre organisé par l’ITI et célébré à l’Unesco à Paris, Cristián Soto et Stéphanie Lupo décident de travailler ensemble à une adaptation scénique de This is the end, avec la musique de Sylvain Dumorthier. 

Après le temps du voyage circassien allant du fil, au mât chinois et au voltigeur, Cristián Soto souhaite trouver le moyen de réunir les sensations multiples de vertige dans un corps unique, celui de l’actrice, tout en préservant l’image transversale de la chute libre.

foto

Il souhaite que la notion de chute prenne la forme d’un geste contemporain. Il imagine ce geste en résonance avec les événements économiques et sociaux qui secouent le monde. Le saut d’un individu d’aujourd’hui, entre peur et vertige, dans ce qu’il ne saurait définir comme régional ou global, national ou multiculturel… de l’ordre de la mort, de la renaissance et de la transformation.

foto

50ème anniversaire

Journée Mondiale du Théâtre – 2012

Invités :

John Malkovich (auteur du message 2012)

John Malkovich 

(auteur du message 2012)

Julian Sands (Royaume-Uni)

Guila Clara kessous (France)

Cristián Soto (Chili)

Stéphanie Lupo (Italie/France)

Teatr ZAR présenté par :

l’Institut Grotowski, Pologne

Maison de l’UNESCO.

Paris, 22 mars 2012. 

Organisé par l’Institut International du Théâtre ITI. 

foto

This is the end

(2013)

This is the end

(2013)

Texte et mise en scène Cristián Soto

Texte et mise en scène

Cristián Soto

Cristián Soto concepteur du dispositif, et Stéphanie Lupo, actrice et performeuse, This is the end s’attache à recréer l’univers des sensations intérieures qui dominent lorsqu’un être humain ouvert, critique, sensible et conscient tente de se confronter frontalement au monde froid, violent et envahissant, caractéristique des grandes métropoles d’aujourd’hui marquées par un capitalisme outrancier.

Foto

La pièce évoque à la fois la fascination et la confusion d’un humain précipité dans un univers d’hyper fragmentation qui influence son mental et finit par modifier sa relation au monde, aux autres et à lui-même. Le monde extérieur et le monde interne de cet être se mêlent dans un univers où paroles, discours et faits historiques ont été séparés.

Foto

L’actrice-performeuse – et une installation sonore et vidéo en 3D qui amplifie et modifie la présence live – devient l’image d’un être contemporain pris dans un flux en constante mutation : à mesure qu’elle parcourt le texte, elle semble emportée dans une fuite sans destination, alors même que son corps est inséré dans une diversité d’images toujours plus mobiles et de moins en moins concrètes.

foto

Texte et mise en scène : Cristián Soto

Création et projection d’images 3D :

Francisco Coloma

Création lumière : Marinette Buchy

Collaboration installation : Valentine de Maillard

Interprété par :

Stéphanie Lupo

Collaboration musicale : Rodrigo Alvarez

Salle La Loge.

Paris, 2013.

Résidence de création au Centre National de la Danse (CND), dans le cadre du Festival ZOA. 

Texte et mise en scène : Cristián Soto

Création et projection d’images 3D :

Francisco Coloma

Création lumière :

Marinette Buchy

Collaboration installation : Valentine de Maillard

Interprété par :

Stéphanie Lupo

Collaboration musicale : Rodrigo Alvarez

Salle La Loge.

Paris, 2013.

Résidence de création au Centre National de la Danse (CND), dans le cadre du Festival ZOA. 

foto

foto

Photos (2012-13) : Renaud Chantraine

Photo mosaïque : Denis Guéguin

Web copyright : Cristián Soto – 2018

Photos ( 2012-2013 ) : Renaud Chantraine

Web copyright : Cristián Soto